Cet article date de plus de quatre ans.

GM&S : les salariés vont rencontrer les députés et le préfet de la Creuse

Le préfet de la Creuse et les députés de Haute-Vienne, d'Indre et de Creuse rencontreront jeudi les salariés de l'usine de la Souterraine, GM&S. Objectif "faire le point et connaître le positionnement" des élus et politiques. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les salariés de l'usine GM&S, dans la Creuse, le 27 juillet 2017.  (PASCAL LACHENAUD / AFP)

Les salariés de l'usine de GM&S rencontreront jeudi 24 août à la préfecture de Guéret, le préfet de la Creuse ainsi que les députés de la Haute-Vienne, de l'Indre et de la Creuse, a rapporté France Bleu Creuse mardi 22 août.

Cette rencontre aura pour objectif de "faire le point et connaître le positionnement" du préfet et des députés a expliqué Vincent Labrousse, délégué CGT de l'usine GM&S. 

Notre député Jean-Baptiste Moreau, lors de la réunion au ministère, n'a pas exprimé son désaccord sur une offre à 120 salariés. On veut savoir s'il a réfléchi

Vincent Labrousse, délégué CGT de l'usine GM&S

à France Bleu Creuse

Le délégué CGT prévoit aussi "une opération d'envergure nationale" la semaine prochaine "sous réserve d'avoir l'accord de l'ensemble des salariés".

Le 4 septembre prochain, le tribunal de commerce de Poitiers doit statuer sur l'offre de reprise de l'emboutisseur GMD qui prévoit de reprendre 120 des 277 salariés de l'équipementier automobile creusois.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Industrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.