GM&S : les salariés rencontrent leur repreneur potentiel

Le patron du groupe GMD aimerait reprendre l'entreprise GM&S, mais en réévaluant les effectifs à la baisse. Une offre difficile à accepter pour les employés.

France 2

Alain Martineau, le patron du groupe GMD, vient détailler aux salariés de GM&S son projet de reprise en espérant obtenir leur adhésion. "Je vais essayer de les convaincre de l'intérêt de l'offre, de sauver des emplois. Je vais leur expliquer que c'est assez exceptionnel d'avoir une aide des constructeurs de près de 110 millions d'euros d'engagement", déclare-t-il.

120 salariés repris sur 277

Avec cette première rencontre avec les représentants syndicaux, pour certains, le compte n'y est pas, avec seulement 120 salariés repris sur 277. Le patron de GMD veut racheter le bâtiment plutôt que payer un loyer. C'était l'un des derniers points de blocage pour la reprise. Les salariés sont partagés. "S'il vient pour reprendre 120 personnes, ce n'est pas vraiment une bonne nouvelle", déplore un employé. Lundi prochain, le tribunal de commerce de Poitiers (Vienne) doit statuer sur l'offre de GMD.

Le JT
Les autres sujets du JT
Alain Martineau, PDG de l\'entreprise GMD, salue les salariés de GM&S, le 11 juillet 2017, au ministère des Finances, à Paris. 
Alain Martineau, PDG de l'entreprise GMD, salue les salariés de GM&S, le 11 juillet 2017, au ministère des Finances, à Paris.  (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)