Fabricants de papier : une filière sinistrée

Face à l'essor du numérique et à la hausse du prix de la pâte à papier, les fabricants sont impactés. 

FRANCE 2

Au tribunal de Nanterre dans les Hauts-de-Seine mercredi 6 mars, les salariés du papetier Arjowiggins sont inquiets. Ils ne savent toujours pas s'ils auront un repreneur et en veulent à leur ancien patron. "Nous n'en avez rien à foutre de nous", crie un employé en colère. Ils sont 900 salariés, basés dans la Sarthe, à attendre de connaître leur avenir.

Partout en France, les salariés sont menacés

Mais les ouvriers de la Sarthe ne sont pas seuls, c'est toute la filière papier qui est touchée dans l'Hexagone. Dans la Meuse, une ligne de production est menacée également de fermeture, touchant 84 emplois. En Dordogne, c'est le sort de 530 salariés qui est suspendu à une aide financière de l'État. Au total, cela représente 10% des 12 300 salariés que compte le secteur du papier en France. L'essor du numérique est une des raisons de ce coup d'arrêt. L'utilisation du papier a été largement diminuée. Autre problème, la matière première. Le prix de la pâte à papier a bondi de 45% en deux ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un salarié de l\'entreprise Arjowiggins devant son usine, le 28 janvier 2019 à Jouy-sur-Morin (Seine-et-Marne).
Un salarié de l'entreprise Arjowiggins devant son usine, le 28 janvier 2019 à Jouy-sur-Morin (Seine-et-Marne). (SARAH BRETHES / AFP)