Environnement : peut-on se passer des terres rares ?

De plus en plus d'objets du quotidien nécessitent des terres rares pour leur fabrication. Pour limiter notre dépendance et préserver les ressources, il va falloir trouver de nouvelles alternatives. 

Cette vidéo n'est plus disponible
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Produire de l'énergie solaire, fabriquer des éoliennes ou encore des téléphones avec moins de terres rares, c'est désormais possible. Dans un laboratoire de recherche, une équipe travaille sur de nouveaux alliages pour des batteries de voitures. L'objectif : réduire de 20% la part de terres rares dans la composition. Le nouvel alliage aura les mêmes propriétés que l'ancien, mais avec un coût moins important. 

Vers plus de recyclage

Cette technologie est recherchée par les industriels du monde entier. L'autre piste c'est le recyclage. En Belgique, une usine récupère les déchets des matériaux électroniques pour les fondre, puis les reconstituer. Seul problème : recycler les métaux rares coute encore très cher, car le procédé est complexe. 

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Des éoliennes à Beauvilliers (Eure-et-Loir).
Des éoliennes à Beauvilliers (Eure-et-Loir). (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)