Cet article date de plus de deux ans.

Emploi : Saint-Louis fermera deux de ses sucreries en France

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Emploi : Saint-Louis fermera deux de ses sucreries en France
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'industriel Saint-Louis a annoncé la fermeture de deux de ses quatre sites en France. La baisse du cours du sucre en serait la cause.

Les usines de Cagny (Calvados) et Eppeville (Somme) fermeront très prochainement leurs portes. Les salariés de Saint-Louis ne s'attendaient pas à une telle annonce. Sur le site de Marseille dans les Bouches-du-Rhône, les 58 salariés ne seront plus que cinq l'an prochain. "Je suis rentré en 1998 ici", déplore un des employés. Sur les trois usines, 130 emplois sont menacés à cause de la mauvaise santé du groupe. Saint-Louis affiche de lourdes pertes en raison de la chute du prix du sucre.

Les producteurs de betteraves inquiets

Les producteurs de betteraves de la Somme sont inquiets, 1 300 sont concernés par la fermeture du site d'Eppeville. "Demain je ne pourrai plus produire de betterave et donc sur mon exploitation, c'est 30% de mon chiffre d'affaires en moins, un impact important de mon revenu agricole", indique Dominique Fiévez, producteur. Les planteurs de betteraves ont demandé à être reçus par le président de Saint-Louis dans les prochains jours.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Industrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.