Cet article date de plus d'un an.

Emmanuel Macron promet de "diviser par deux les délais" pour une implantation industrielle en France

Le chef de l'Etat, qui doit dévoiler jeudi, depuis l'Elysée, sa stratégie pour "accélérer" la "réindustrialisation" du pays, a donné une interview au magazine "Challenges".
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Le président Emmanuel Macron, sur le perron de l'Elysée, le 10 mai 2023. (IBRAHIM EZZAT / ANADOLU AGENCY / AFP)

Encourager la réindustrialisation. Le président, Emmanuel Macron, a annoncé la prochaine mise en place de "procédures hypersimplifiées" pour "diviser par deux les délais" d'une nouvelle implantation industrielle en France, dans un entretien mis en ligne mercredi 10 mai par l'hebdomadaire Challenges (article réservé aux abonnés).

Le chef de l'Etat, qui doit dévoiler jeudi, depuis l'Elysée, sa stratégie pour "accélérer" la "réindustrialisation" du pays, entend pour cela "réinvestir davantage dans les sites clés en main, renforcer l'utilisation de friches industrielles, afin aussi de réconcilier industrialisation et non-artificialisation" des sols.

"La priorité des grands investisseurs, qu'il s'agisse de data center, d'usines d'automobiles ou de grandes usines de batteries, d'Américains, d'Asiatiques ou d'Européens, c'est la rapidité. Vous pouvez leur proposer des milliards d'aides, si vous mettez deux ans à instruire une procédure et que ce sont des mètres cubes de papier, l'échec est assuré", a-t-il estimé. "La clé, c'est la simplicité et la rapidité", "surtout face à la Chine et aux Etats-Unis".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.