Électricité : le nombre de coupures pour impayés est en forte augmentation

À l'approche de la trêve hivernale, les fournisseurs d'électricité se dépêchent de couper le courant des mauvais payeurs. Le nombre de ces coupures est en augmentation. Entre janvier et septembre 2019, 170 000 coupures ont eu lieu, soit autant qu'en 2018.

France 2

Des Français plongés dans le noir, laissés sans chauffage, faute de pouvoir régler leurs factures d'énergie. Le nombre de coupures pour impayés sur an s'envole : +18% pour l'électricité et +10% pour le gaz. Saisi par les usagers, le médiateur national de l'énergie s'inquiète de cette accélération opérée par les opérateurs. "On a des dossiers où le consommateur n'a pas payé depuis un certain temps, et c'est maintenant que les fournisseurs choisissent de couper, car ils savent qu'ils ne pourront pas le faire avant le 1er avril l'année suivante", explique Jean Gaubert, médiateur national de l'énergie.

Le prix de l'électricité a augmenté deux fois en 2019

Selon le médiateur, il y a peu de mauvais payeurs, mais de plus en plus de personnes touchées par une hausse importante des prix de l'énergie. Deux augmentations du tarif réglementé de l'électricité ont eu lieu en 2019 : +5,9% en juin et +1,3% en août. Des hausses qui mettent en difficulté les sept millions de ménages qui sont en situation de précarité énergétique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une ampoule à LED.
Une ampoule à LED. (RAFE SWAN / CULTURA CREATIVE / AFP)