Cuisines : les fabricants font face à une pénurie de pièces

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Cuisines : les fabricants font face à une pénurie de pièces
France 2
Article rédigé par
S. Lanson, A. Guillé-Épée, A. Sylvain, O. Lévesque, J. Delage, A. Dupont, D. Fossard, E. Noël - France 2
France Télévisions

Les entreprises de meubles de cuisine peinent à se fournir en matériaux. Conséquence : les délais de livraison s’allongent.

Thomas Fauvé, un dirigeant d’entreprise, est en colère : il n’a pu commander que 90 % de la cuisine qu’il devait assembler pour ses 25 salariés. Certaines pièces manquent à l’appel, comme le plan de travail ou une façade. "Normalement, c’était pour début juillet. Aujourd’hui, on ne sait pas quand est-ce qu’on va pouvoir ouvrir ces lieux", explique-t-il, déçu.

Des ruptures de stock massives

C’est tout le secteur des meubles de cuisine qui connaît des difficultés d’approvisionnement de pièces. Dans une boutique, les clients sont prévenus. "Les professionnels nous le disent, il y a des délais de livraison plus élevés", raconte un homme. Avec les confinements successifs, de nombreux Français ont décidé de s’offrir une cuisine neuve, ce qui est a priori une bonne nouvelle pour les cuisinistes. Mais les ruptures de stock sur des produits sont problématiques. Parfois, il ne manque qu’une petite pièce, fabriquée par exemple en Chine. Dans toutes les usines de fabrication de cuisine, la course à la matière première est donc lancée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Industrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.