Cet article date de plus d'un an.

Compétitivité : un laboratoire danois s'installe à Chartres

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Compétitivité : un laboratoire danois s'installe à Chartres
FRANCE 3
Article rédigé par
F. Vallet, P-L Monnier, M. Cario, S. Lacombe - France 3
France Télévisions

La France reste le pays le plus attractif en Europe pour les investisseurs étrangers, juste devant l'Allemagne et le Royaume-Uni. Exemple avec cette usine pharmaceutique danoise installée à Chartres. 

La plus grande entreprise d'Eure-et-Loir est basée à Chartres. C'est une usine pharmaceutique qui produit des injections d'insuline pour le traitement du diabète. Elle appartient à un groupe danois qui y a investi 80 millions d'euros. De quoi rassurer les 1 200 salariés du site. "C'est une très bonne nouvelle, c'est génial pour l'industrie et le bassin de Chartres", se réjouit Christopher, un opérateur.

Une implantation stratégique

Ce n'est pas pour rien que ce groupe danois a décidé de s'implanter à Chartres. "Il y a du personnel compétent ici et nous sommes au centre de l'Europe, c'est idéal pour investir et produire", explique la directrice danoise du site. Contrairement à d'autres milieux, le secteur pharmaceutique a continué d'être alimenté en capitaux étrangers pendant la crise, tout comme le secteur financier. Des investissements incités par la politique du gouvernement. "Le gouvernement a mis en place un certain nombre d'aides pour continuer d'investir en France, notamment des crédits et des réductions d'impôt", explique Etienne Tichit, directeur général de Novo Nordisk. Mais selon lui, c'est encore insuffisant pour avoir une industrie qui soit compétitive sur le plan mondial.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.