Commandes Airbus : les bonnes affaires de la Normandie

En début de semaine, la Chine a commandé 300 Airbus. Au profit de la Normandie où résident de nombreux sous-traitants.

FRANCE 2

La Normandie aussi tire profit de la commande chinoise. Dans cette entreprise, les salariés produisent un casque antibruit dernier cri pour le pilote et son copilote. Avec la signature du contrat chinois, ce sous-traitant d'Airbus pourrait doubler, voire tripler ses effectifs sur les trois prochaines années. Les employés se réjouissent de cette annonce, car "ça amène du travail, du monde, des nouvelles personnes". Sur cet atelier, les salariés sont chargés de fabriquer les nouveaux casques à la pointe de la technologie. Selon le directeur, la commande a permis d'accroître la notoriété de l'entreprise.

300 postes à pourvoir en 2019

Plus encore, l'impact de cette commande sur l'industrie est aussi considérable selon Philippe Eudeline, président de Normandie aéroespace. Il évoque "300 postes à pourvoir sur la Normandie en 2019" et promet que ce besoin "va encore augmenter". Dans la région, l'aéronautique emploie 21 000 salariés et a généré 3 milliards de chiffre d'affaires en 2018.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Airbus A380 d\'Air France, le 30 octobre 2009, à Hamboug (Allemagne). 
Un Airbus A380 d'Air France, le 30 octobre 2009, à Hamboug (Allemagne).  (MARCUS BRANDT / AFP)