Aviation : du luxe à prix cassés

Le secteur de l'aérien prend un nouveau virage : proposer du luxe à prix réduit dans les avions et des voyages exclusifs à prix cassés. Mais que cache réellement ce luxe low-cost ?

France 2

S'envoler pour New York en classe premium ou business pour quelques centaines d'euros, voilà l'incroyable promesse de compagnies aériennes qui ont décidé de casser les prix. Longtemps inabordable, la classe affaire dans les airs se démocratise. Comment font ces compagnies pour baisser les prix ? Que se cache-t-il derrière leurs classes premium ? Une compagnie française a une particularité : il n'y a que des sièges business dans ses avions. Prix d'appel, 1 200 € aller-retour seulement, deux fois moins cher que sur Air France. Dans l'avion, la plupart voyagent pour affaires, mais on trouve aussi un tiers de vacanciers qui se sont laissés tenter par ces prix attractifs.

Des partenariats avec les fournisseurs pour bénéficier de réductions

Un confort qui comprend écran large, WiFi gratuit et sièges inclinables à 180 degrés. En revanche, il faudra oublier le foie gras et les morilles au déjeuner. Pour faire des économies, c'est oeuf et maïs en entrée, poulet et riz pour le plat. Si la compagnie arrive à proposer des tarifs attractifs, c'est aussi parce qu'elle a signé des partenariats avec ses fournisseurs. Exemple avec le vin et le champagne, pour lesquels elle obtient jusqu'à 40% de réduction. En échange, l'hôtesse doit mettre en avant le produit. Les économies se font aussi sur le carburant. Les tout nouveaux avions d'Airbus consomment 30% de carburant en moins, soit 10 000 € de kérosène économisés sur chaque vol. De quoi tirer les prix vers le bas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avion se pose sur la piste de Toulouse-Blagnac. 
Un avion se pose sur la piste de Toulouse-Blagnac.  (ERIC CABANIS / AFP)