Arjowiggins : le tribunal de Nanterre se prononce aujourd'hui sur l'avenir des salariés

Le tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine) doit se prononcer aujourd'hui sur les différents plans de reprises pour le fabricant de papier Arjowiggins. Trois usines sont menacées de fermeture.

France 2

Ils sont près de 200 venus en force devant le tribunal de Nanterre. Les salariés d'Arjowiggins sont inquiets pour leur avenir, leur entreprise spécialisée dans la papeterie est en redressement judiciaire et dans l'attente d'un repreneur. "Beaucoup de familles ont toujours travaillé dans cette entreprise. C'est inconcevable que cette entreprise ferme, ce serait un désastre économique dans ce secteur", juge Emmanuel Sauvaitre, représentant CFDT Arjowiggins.

Une entreprise norvégienne intéressée

Une seule entreprise est concernée, elle possède trois usines dans la Sarthe et dans l'Aisne. Plus de 900 emplois sont en jeu. Seule l'offre de reprise d'un groupe norvégien permettrait de maintenir la moitié des emplois. Le groupe de papeterie intéressé investirait 30 millions d'euros, mais demande aussi une aide de l'État français du même montant. Les salariés veulent y croire : "S'il y a un plan qui aboutit, il y aura toute une partie du personnel qui sera licencié. C'est très important pour nous d'obtenir des conditions décentes pour que les gens puissent avoir un avenir", confie l'un des salariés. La décision du tribunal de commerce de Nanterre devrait être connue dans la journée. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Arjowiggins : le tribunal de Nanterre se prononce aujourd\'hui sur l\'avenir des salariés
Arjowiggins : le tribunal de Nanterre se prononce aujourd'hui sur l'avenir des salariés (France 2)