Argent public : la Cour des Comptes dénonce les surcoûts du chantier de l'EPR de Flamanville

L'entreprise EDF est une nouvelle fois épinglée pour les dérives financières de l'EPR de Flamanville (Manche). La Cour des Comptes alerte sur les surcoûts sans fin depuis 2007.

La Cour des Comptes alerte une nouvelle fois EDF : les dérives financières de l'EPR de Flamanville (Manche) n'ont pas cessé. "A l'origine, l'EPR de Flamanville devait être livré en 2012 pour un coût de 3,4 milliards d'euros. Finalement, il ne sera livré qu'en 2023 pour un total de 12,4 milliards d'euros. Une estimation revue à la hausse par la Cour des Comptes qui parle maintenant d'une facture à 19,1 milliards d'euros, soit cinq fois plus que le devis initialement prévu", explique la journaliste Charlotte Gillard, présente sur le plateau du 19/20.

Une facture d'électricité qui pourrait augmenter

Pourquoi un tel gouffre financier ? La Cour des Comptes accuse EDF d'être allé trop vite. "Il a lancé les travaux de l'EPR alors que seulement 10 à 40% des études nécessaires avaient été réalisées. Résultat : les calculs étaient irréalistes. Le coût de fabrication du kWh pourrait passer à 120 euros soit près du double de ce qu'il coûte aujourd'hui. Il faut donc s'attendre à une facture qui augmente d'ici trois ans", précise la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'EPR de Flamanville, dans la Manche.
L'EPR de Flamanville, dans la Manche. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)