Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Évasion fiscale : des accords secrets entre le Luxembourg et des multinationales

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Pour baisser au maximum leur imposition, les plus grandes multinationales du monde, notamment Amazon, Apple, Ikea, mais aussi des groupes français, ont passé des accords secrets avec le Luxembourg.

Pour payer moins d'impôts, les entreprises multinationales, c'est-à-dire présentes dans plusieurs pays, se tournent vers le Luxembourg. C'est ce que révèle une enquête menée par un consortium de journalistes et notamment publiée par Le Monde et The Guardian.
 
Parmi les entreprises mises en cause : Apple, Ikea, Amazon, mais aussi des groupes français comme Axa et Crédit Agricole. Si la pratique de l'optimisation fiscale est légale, certains dénoncent le manque de transparence de ces accords secrets entre les sociétés et le Luxembourg. "Le Luxembourg légalise des montages financiers qui organisent une évasion fiscale à grande échelle et il a connaissance de ces montages, mais ne les communique pas à ses partenaires européens, qui perdent d'importantes rentrées fiscales à un moment où ils en ont besoin", assure au micro de France 2 la journaliste du Monde Anne Michel.

"C'est légal, mais immoral"

 
La porte-parole de l'ONG Oxfam fustige elle aussi ces accords secrets. "C'est légal, mais immoral. On parle de beaucoup d'argent qui n'est pas payé. Et quand on compare avec les petites entreprises et les particuliers, qui eux, paient beaucoup d'impôts, il y a vraiment un traitement de faveur qui est accordé aux entreprises multinationales", explique ainsi Catherine Olier.
 
Le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, préfère éviter de prendre part à la polémique. "Je m'abstiendrai d'intervenir dans ce dossier qui relève de la commissaire chargée de la Concurrence".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Impôts

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.