Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Barack Obama veut taxer les multinationales qui pratiquent l'optimisation fiscale

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Barack Obama vient d'annoncer vouloir taxer les profits des multinationales réalisés à l'étranger. Une équipe de France 2 revient sur ce projet de loi.

Le président des États-Unis a annoncé ce mardi 3 février vouloir taxer les multinationales qui pratiquent l'optimisation fiscale. Barack Obama veut taxer les profits que ces entreprises réalisent à l'étranger soit au total près de 1 800 milliards d'euros qui, jusqu'à présent, échappent au fisc américain.

Une injustice fiscale

Aux États-Unis, l'impôt sur les sociétés est l'un des plus élevés au monde (35%). Pour ne pas le payer, certaines entreprises américaines localisent leurs profits à l'étranger. Seules les sommes rapatriées aux États-Unis sont soumises à cet impôt. Ces dollars qui s'accumulent à l'étranger sont vus comme une injustice fiscale pour Barack Obama. Le président américain veut donc taxer à 14% l'ensemble de ces profits partout dans le monde.
Dès 2016, cette mesure rapporterait plus de 200 milliards d'euros au fisc américain. Dans ce combat contre l'optimisation fiscale, Barack Obama a encore un obstacle de taille : le congrès. Majoritairement républicain, il pourrait bloquer cette nouvelle taxe.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Impôts

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.