Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Pour FO, la réforme fiscale n'est "pas un coup de com'"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le secrétaire général de Force ouvrière, Jean-Claude Mailly, a jugé Jean-Marc Ayrault "déterminé".

Le secrétaire général de Force ouvrière a été le premier reçu, lundi 25 novembre, à Matignon, dans le cadre des consultations sur la réforme fiscale. Jean-Claude Mailly, qui s'est entretenu pendant une heure avec Jean-Marc Ayrault, a jugé le chef du gouvernement "déterminé" à mener une réforme qui n'est "pas un coup de com'".

"Je sens un Premier ministre qui veut effectivement lancer le dossier en mettant tout sur la table de manière transparente", a expliqué le dirigeant de FO. A "la fois sur la fiscalité directe et indirecte et la question des niches" fiscales. Il y aura "d'autres rencontres", selon le syndicaliste.

"Certaines décisions pourraient être prises dès 2015"

Quand Jean-Marc Ayrault aura fait le tour des interlocuteurs sociaux et des élus, il y aura "une proposition de calendrier et de méthode", a précisé Jean-Claude Mailly. Une réforme fiscale, "cela ne se règle pas en six mois, on le sait très bien", a-t-il noté. Toutefois, "certaines décisions pourraient être prises dès 2015, mais pas la réforme globale"

A propos de l'éventualité d'une fusion de l'impôt sur le revenu et de la CSG, il a précisé que c'était "une piste évoquée parmi d'autres, mais rien n'est arrêté en la matière", réitérant son opposition à un prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu. Outre la fiscalité, il a évoqué d'autres sujets avec le Premier ministre, notamment les rythmes scolaires, le pouvoir d'achat, le smic et l'emploi des seniors.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Réforme fiscale

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.