VIDEO. "Il faut que les plus riches contribuent davantage à la fiscalité", affirme Laurent Berger

Le secrétaire général de la CFDT, qui ne croit pas à un retour de l'ISF, propose notamment "une tranche d'impôt supplémentaire pour les très hauts revenus".

RADIO FRANCE

"Je ne souhaite pas tourner autour du totem de l'ISF, mais je souhaite par exemple qu'il y ait une tranche d'impôt supplémentaire pour les très hauts revenus"a déclaré le secrétaire général de la CFDT, vendredi 1er février sur franceinfo, estimant qu'"on peut l'augmenter de deux points, par exemple, par rapport à ce qu'elle est aujourd'hui"

"Il faut que les plus riches contribuent davantage à la fiscalité", a poursuivi Laurent Berger, estimant que d'autres mesures sont possibles, en dehors d'un rétablissement de l'ISF. "Qui croit qu'ils vont revenir sur l'ISF ?", a-t-il lancé, préférant chercher à obtenir des "résultats concrets""Je souhaite qu'il y ait une taxation de la détention de capital et on pourrait très bien revenir sur la flat tax. Et autour de la transmission des très hauts patrimoines, je pense qu'on peut imposer davantage des taxations", a-t-il développé. Selon lui, les Français ont le "sentiment" que "les plus riches se sont vus offrir un certain nombre d'avantages fiscaux" depuis "le début du quinquennat" alors que des "efforts sociaux" ont été demandés "aux plus pauvres".

Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, le 1er février 2019.
Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, le 1er février 2019. (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)