Cet article date de plus de trois ans.

Suppression de l'"exit tax" : Emmanuel Macron assume

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Suppression de l'"Exit tax" : Emmanuel Macron assume
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Emmanuel Macron souhaite supprimer l'"exit tax" et assume son opération séduction envers les investisseurs étrangers.

Le président de la République a annoncé dans le magazine Forbes vouloir supprimer l'"exit tax", un impôt ciblant les exilés fiscaux qu'il juge inutile. Depuis Sydney, en Australie, où le chef de l'État est en déplacement, le journaliste Guillaume Daret rapporte : "Emmanuel Macron l'assume totalement, 'c'est une taxe cosmétique qui ne rapporte pas beaucoup d'argent et qui envoie un signal négatif aux investisseurs', disait tout à l'heure l'une de ses plus proches conseillères'".

Opération séduction

Cette mesure serait-elle un cadeau aux plus riches ? "L'Élysée rétorque que son objectif est avant tout de faire en sorte que les plus fortunés restent en France pour y créer de l'emploi. Ce qui est certain, c'est que cette annonce dans les colonnes du magazine Forbes fait partie d'une opération séduction plus large que mène le chef de l'État, depuis plusieurs mois déjà, dans le monde entier et ici même à Sydney", analyse le journaliste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Réforme fiscale

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.