Cet article date de plus de deux ans.

Prélèvement à la source : 94% des contribuables ont choisi le "taux familiarisé"

Il s'agit du taux calculé pour l'ensemble de votre foyer, sur la base de votre dernière déclaration de revenus. Le détail des chiffres a été communiqué par le délégué général de La République en marche, Christophe Castaner.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un avis d'imposition sur le revenu le 20 septembre 2010 à Lille (Nord). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Il existait trois options, mais les contribuables français ont presque exclusivement choisi le taux par défaut pour le prélèvement à la source, qui entre en vigueur en janvier 2019. Le délégué général de La République en marche, Christophe Castaner, a communiqué le détail des chiffres dans l'émission "Le Grand Jury" RTL / Le Figaro / LCI, dimanche 16 septembre.

>> Taux par défaut, taux individualisé, taux neutre… Les trois options du prélèvement à la source

Selon Christophe Castaner, "94% ont choisi le taux familiarisé, c'est-à-dire le taux que vous avez aujourd'hui par foyer fiscal, 5,1% ont choisi le taux individualisé, c'est-à-dire choisir une différence d'un conjoint à l'autre, et puis un peu moins de 1% n'ont pas fait de choix exprès". Selon le pointage du ministère des Finances, 0,9% des contribuables précisément ont ainsi choisi de ne pas choisir, une non-transmission qui garantit une confidentialité totale vis-à-vis des employeurs.

>> Impôt sur le revenu : les réponses aux questions que vous vous posez sur le prélèvement à la source

La réforme du prélèvement à la source a suscité une cacophonie au sein du gouvernement au début du mois. Elle inquiète aussi les patrons, qui devront jouer le rôle de "percepteurs". Mais le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, chargé de l'exécution de la réforme, s'est voulu rassurant quant à la mise en œuvre de ce big bang fiscal, qui concerne près de 38 millions de foyers. Il a affirmé à l'AFP que les tests menés lors de la phase d'essai n'avaient "révélé aucun dysfonctionnement".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.