Niches fiscales des entreprises : lesquelles pourraient disparaître ?

Le gouvernement prépare son plan de bataille pour s'attaquer à la question des niches fiscales des entreprises.

FRANCE 2

La majorité affine son plan de bataille pour s'attaquer aux niches fiscales des entreprises. Objectif : trouver 1,5 milliard d'euros d'économies pour financer la baisse d'impôts promis par le président. Dans le viseur, on trouve la déduction fiscale au titre du mécénat par exemple. Autre cible, les toutes petites niches fiscales, soit 11 niches qui représentent 15 millions d'euros chacune, et 21 autres que Bercy n'arrive pas à estimer, notamment celle attribuée aux éditeurs de jeux vidéos, qui profite uniquement à 22 entreprises sur le territoire.

L'opposition réclame la baisse du train de vie de l'État

L'opposition, qui estime que s'attaquer aux niches fiscales est une erreur, réclame une baisse du train de vie de l'État. "Le gouvernement ne veut pas réduire la dépense publique, donc il se dit qu'il va réduire les dépenses fiscales, et si possible pour les entreprises", affirme Éric Woerth, député LR de l'Oise. Le gouvernement a par ailleurs réaffirmé son intention de ne pas toucher au crédit d'impôt pour la recherche ou encore au taux réduit de TVA pour financer la baisse d'impôts aux ménages.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministère de l\'Economie, des Finances et de l\'Industrie, dans le quartier de Bercy (12e arrondissement de Paris). 
Le ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie, dans le quartier de Bercy (12e arrondissement de Paris).  (MANUEL COHEN / AFP)