Impôts : le choix du taux inquiète les contribuables

L'impôt prélevé à la source entrera en vigueur le 1er janvier 2019. Mais les contribuables doivent choisir maintenant leur taux d'imposition. Un choix complexe qui les préoccupe.

France 3

Plus de mille appels par jour arrivent de la France entière dans un centre d'appels du fisc à Chartres (Eure-et-Loir). Un tiers des appels concerne le taux d'imposition qu'il faut choisir pour le prélèvement à la source. Taux normal, taux individualisé ou taux neutre, mieux vaut les passer à la loupe pour en connaître les avantages et les inconvénients. Exemple : lui touche 3 000 euros par mois, elle touche 800 euros. Leur taux est calculé par foyer fiscal. Pour un couple qui a toujours tout partagé, c'est la meilleure solution.

Modifiable jusqu'en décembre

Lorsque les revenus sont très différents et que les conjoints ont des comptes séparés, mieux vaut choisir des taux individualisés. Un taux plus juste pour celui ou celle qui gagne moins. Le taux neutre est intéressant pour les personnes qui ont d'importants revenus fonciers. L'employeur ne connaîtra que le taux calculé sur le salaire. À charge pour le contribuable de rembourser la différence aux impôts. Même si l'échéance pour modifier le taux a été fixée à samedi, il est possible de changer d'avis jusqu'au mois de décembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
La cagnotte fiscale de l\'Etat ne sera pas redistribuée
La cagnotte fiscale de l'Etat ne sera pas redistribuée (MAXPPP)