Impôts : 2018, une année de transition

En 2018, les Français vont pour la dernière fois payer des impôts sur les revenus de l'année précédente. Ce décalage disparaîtra le 1er janvier 2019 avec le passage au prélèvement à la source. On parle d'une "année blanche" en 2018.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Tout l'argent que vous gagnerez en 2018 échappera-t-il à l'impôt ? Pour la dernière fois cette année, vous paierez vos tiers ou vos mensualités sur les revenus de l'année précédente, 2017. À partir de janvier 2019, l'impôt sera prélevé directement sur la fiche de paie, sur les revenus de 2019.

Certains pourraient y gagner

Mais tous les revenus de 2018 ne seront pas pour autant oubliés par le fisc. Les revenus exceptionnels seront bien taxés : plus-values immobilières, primes d'intéressement et participations touchées en 2018 devront être déclarées. Mais certains pourraient quand même y gagner. Comme les salariés qui touchent un bonus ou une part variable plus importante en 2018. Ces sommes ne devraient pas être taxées, tout comme ceux qui peuvent se faire indemniser les RTT au lieu de les poser. Une incitation a travailler plus cette année. Mais attention, pas d'optimisation fiscale, le fisc aura jusqu'en 2022 pour vérifier que vous ne gonflez pas artificiellement vos revenus cette année pour échapper à l'impôt.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une personne consulte son avis d\'impôt sur le revenu 2010. (Photo d\'illustration)
Une personne consulte son avis d'impôt sur le revenu 2010. (Photo d'illustration) (PHILIPPE HUGUEN / AFP)