"C'est du baratin" : Martine Aubry tacle Emmanuel Macron sur sa défense de l'ISF

La maire de Lille critique le chef de l'État et sa défense de la suppression de l'impôt sur la fortune.

La maire de Lille Martine Aubry, à l\'hôtel de ville, le 3 août 2018.
La maire de Lille Martine Aubry, à l'hôtel de ville, le 3 août 2018. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

"C'est du baratin", a réagi vendredi 25 janvier la maire de Lille, Martine Aubry, invitée de France Bleu Nord, alors qu'Emmanuel Macron a encore défendu jeudi, dans la Drôme, la suppression de l'impôt de solidarité sur la fortune. Le chef de l'État affirme que cela permettrait de réinvestir dans l'industrie française et de créer au final plus d'emplois.

"Je ne devrais pas parler comme cela du président de la République, mais comme il a l'habitude des grossièretés, je dirais un mot simple : c'est du ba-ra-tin !", a déclaré l'ex-patronne du Parti socialiste.

"Il dit 'je donne aux riches, ça va ruisseler vers les classes moyennes et basses', tout cela, ce n'est pas vrai et personne ne l'a jamais démontré."Martine Aubryà franceinfo

L'ancienne ministre du Travail questionne : "Le problème aujourd'hui est de savoir si des millions de Français peuvent se dire en se levant le matin 'je travaille du matin au soir, je dois prendre ma voiture, je n'ai pas de transport collectif, plus d'école dans mon village', est-ce que cela c'est acceptable ?"

"J'aimerais entendre le président avec des mots durs sur les évadés fiscaux, sur les chefs d'entreprise qui reçoivent des paquets d'argent alors qu'il ont mis leur entreprise en difficulté, voilà ce que les gens ne supportent plus et que, malheureusement, Emmanuel Macron a accru par les mesures qu'il a prises dès la première année", estime la maire de Lille.