Prélèvement à la source : les contribuables s'interrogent

Les centres des impôts sont, depuis mercredi 2 janvier, sur le pont, avec l'entrée en vigueur du prélèvement à la source.

France 2

40 000 agents du fisc sont mobilisés dans toute la France. Dans la banlieue lilloise (Nord), quelques contribuables entament leurs démarches liées au prélèvement à la source, entré en vigueur mardi 1er janvier. La situation est loin d'être claire pour tout le monde. "C'est un petit peu flou", confie un contribuable. "Le taux de prélèvement change en fonction de la situation, c'est ce que l'agent des impôts m'a expliqué. En fonction du montant, c'est un pourcentage qui est retiré au montant du net imposable mensuel", explique un autre contribuable, qui semble avoir bien compris.

Un numéro spécial mis en place

Passage à la retraite, perte d'emploi ou décès du conjoint, autant de raisons de voir son taux de prélèvement modifié et donc, de payer moins d'impôts. Pour cette réforme majeure, préparée depuis des mois, les centres des impôts ont dû anticiper. "On s'attendait à avoir quelques questions. Maintenant, on ne s'attendait pas à un raz-de-marée", explique Élise Grimonpont, inspectrice des finances publiques. Des questions que les contribuables peuvent poser par téléphone. Un numéro vert spécial a été mis en place, le 0 804 401 401, accessible tous les jours de 8h30 à 19h.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le prélèvement à la source de l\'impôt sur le revenu est entré en vigueur le 1er janvier 2019.
Le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu est entré en vigueur le 1er janvier 2019. (JOEL SAGET / AFP)