Pouvoir d'achat : les impôts locaux baissent pour la première fois depuis dix ans

Les impôts locaux vont baisser ou se stabiliser dans 95% des départements et des métropoles. Une bonne nouvelle pour le pouvoir d'achat. Illustration à Nîmes (Gard). 

FRANCE 2

Le maire dit avoir entendu le "ras-le-bol fiscal" des propriétaires nîmois. Une promesse de campagne de la baisse de la taxe foncière, faite en 2014. La municipalité a tenu parole, à moins d'un an des prochaines élections municipales, prévues en 2020. Nîmes (Gard) fait partie des nombreuses villes de la métropole qui ont baissé certaines taxes. Les habitants de la cité gardoise verront une baisse de 8,5% apparaître sur leur prochaine taxe foncière.

De lourds investissements municipaux

Voila près de 17 ans que la taxe foncière n'avait pas été baissée à Nîmes. Votée en novembre 2018, elle concerne 45 000 habitants et représente un allègement de 4,7 millions d'euros pour les ménages. "On a baissé la taxe que l'an dernier car on était contraint par pas mal de choses, notamment les dotations de l'État qui avaient baissé, la dette qui était stabilisée, mais qu'on a continué à faire baisser, et des investissements importants sur la voirie et les bâtiments communaux", détaille le maire de Nîmes Jean-Paul Fournier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les modalités de paiement de la taxe foncière. 
Les modalités de paiement de la taxe foncière.  (CHRISTOPHE LEHENAFF / PHOTONONSTOP / AFP)