Plus de 500 000 retraités vont payer moins d'impôts

L'Assemblée a adopté le projet de loi de financement de la Sécurité sociale, qui permet une baisse de la CSG en 2017. Un compromis a été trouvé avec le gouvernement, qui n'était pas favorable à cette mesure.

Vue d\'ensemble de l\'Assemblée nationale, le 10 mai 2016. 
Vue d'ensemble de l'Assemblée nationale, le 10 mai 2016.  (MAXPPP)

Plus de 500 000 retraités vont bénéficier d'une baisse de la CSG en 2017. La mesure, portée par la députée Valérie Rabault dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale, a été adoptée jeudi 27 octobre. 

Si le gouvernement n'était pas favorable à cette baisse, un compromis a finalement été trouvé. Les tractations ont porté sur le nombre de bénéficiaires et sur les modalités de cette baisse de la CSG. 

46 euros de pouvoir d'achat en plus chaque mois

À l'origine, Valérie Rabault avait rédigé deux versions du même amendement. Dans sa version la plus ambitieuse, elle prévoyait une baisse pour plus de 900 000 retraités. Au final, avec la formule retenue et adoptée aujourd'hui par l'Assemblée, ils seront 550 000 à en bénéficier. 

Concrètement, les retraités touchant une pension inférieure à 1 018 euros par mois seront désormais exonérés de CSG. Auparavant, la limite était fixée à 988 euros. Pour eux, cela représente un bonus direct de pouvoir d'achat chiffré à 46 euros par mois.

Autres gagnants de cette mesure : les retraités dont les revenus sont compris entre 1 292 et 1 331 euros mensuels. Ils bénéficieront du taux réduit de la CSG pour un bonus estimé à 38 euros par mois.