VIDEO. Un député européen, un combat (6/6) : Sven Giegold, la fiscalité juste et la fin des paradis fiscaux

Avant les élections européennes du 26 mai, franceinfo vous propose de découvrir un combat mené par un député du Parlement européen au cours de son mandat. L'Allemand Sven Giegold nous parle de son engagement pour une fiscalité juste.

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

Que font les députés européens au quotidien ? Les élections européennes, prévues en France le 26 mai 2019, approchent. Pour tenter de comprendre concrètement l'activité des élus que nous allons devoir renouveler, franceinfo laisse la parole aux premiers concernés, alors que leur mandat touche à sa fin. Quel a été leur principal combat ? Pour quel résultat ? Pourquoi un tel engagement ? Un député, un combat, une série en six épisodes. Sixième et dernier volet : l'Allemand Sven Giegold, élu au Parlement européen depuis 2009, et la justice fiscale.

>> Un député, un combat, retrouvez l'ensemble des portraits en vidéo

"Je m'engage pour une fiscalité juste et pour la fermeture des paradis fiscaux. La justice fiscale est la base de la distribution des richesses dans le processus de mondialisation. L'Europe et la mondialisation ne peuvent réussir que s'il y a la justice et la stabilité sociale. C'est donc selon moi une des bases pour continuer avec succès la construction européenne."

Sven Giegold
Sven Giegold (ANTOINE DEIANA / THIBAUT CAVAILLES / STEPHANIE BERLU / RADIO FRANCE)

Le 26 mars 2019, le Parlement européen a adopté le rapport final de la commission TAX3, créée pour intensifier la lutte contre la fraude et l'évasion fiscales. Ce texte contient plusieurs mesures pour faire face à la criminalité financière, à l'évasion et à la fraude fiscale, notamment en améliorant la coopération dans tous les domaines impliquant de nombreuses autorités. Il vise aussi à créer de nouveaux organismes aux niveaux européen et mondial.

Échec ou réussite ?

"Durant ces cinq dernières années, nous avons eu beaucoup de succès. On a fait plus que ce qui avait été fait au cours des trente dernières années. Il y a eu de vraies grandes étapes vers la justice sociale et contre la criminalité financière en Europe. On n'a pas gagné mais on a fait des progrès."

Pourquoi être devenu député européen ?

"Pour moi, l'Europe est le moyen de réguler la mondialisation de manière écologique et sociale. C'est pourquoi il faut construire et continuer l'intégration européenne mais de façon démocratique, sociale et écologique."

Un député, un combat

Avant les élections européennes du 26 mai, franceinfo vous propose de découvrir dans une série de reportage et en vidéo un combat mené par un député du Parlement européen au cours de son mandat.

Ana Gomes et le RGPD.
 La Portugaise s'est particulièrement investie sur le Règlement général sur la protection des données (RGPD).

•  Cécile Kashetu Kyenge et les politiques migratoiresL'Italienne a travaillé pour que l'Europe ait une réponse commune à propos de la gestion des migrants qui arrivent sur le territoire européen.

Cristian Preda et la lutte anti-corruptionLe sujet de prédilection du Roumain est la lutte contre la corruption et les détournements de fonds.

Élisabeth Morin-Chartier et la directive sur des travailleurs détachés. La Française a bataillé pour que l'Europe renouvelle sa politique commune sur les travailleurs détachés.

Younous Omarjee et le glyphosate. Le Français s'est engagé sur les questions écologiques liées à l'utilisation du glyphosate.

Sven Giegold et la justice fiscale. Sven Giegold a défendu une fiscalité plus juste et la fermeture des paradis fiscaux.

Sven Gielgold
Sven Gielgold (ANTOINE DEIANA / THIBAUT CAVAILLES / RADIO FRANCE)