VIDEO. Un député UMP accuse le gouvernement d'utiliser les parlementaires pour se dédouaner

Jean-Frédéric Poisson, député des Yvelines, a accusé à l'Assemblée les ministres de "jeter en pâture les parlementaires à l'opinion publique". 

FRANCETV INFO / LCP

Les joutes verbales ont émaillé la séance des questions au gouvernement, mardi 9 avril, à l'Assemblée nationale. Les députés de l'UMP ont attaqué les propositions du gouvernement Ayrault sur la moralisation de la vie politique après l'affaire Cahuzac, notamment la publication de leur déclaration de patrimoine. Jean-Frédéric Poisson, député UMP des Yvelines, a interpellé le gouvernement : "Votre volonté de jeter en pâture les parlementaires à l'opinion publique pour vous dédouaner de votre propre responsabilité est indigne".

Le ministre chargé des Relations avec le Parlement, Alain Vidalies, a répondu en accusant l'opposition d'avoir, alors qu'elle était majoritaire, déposé un amendement qui demandait la suppression de la sanction en cas de fausse déclaration de patrimoine : "Cet amendement a été signé par monsieur Jacob et monsieur Copé, a-t-il rappelé.

Alain Vidalies, le ministre des Relations avec le Parlement, à l\'Assemblée nationale, le 9 avril 2013.
Alain Vidalies, le ministre des Relations avec le Parlement, à l'Assemblée nationale, le 9 avril 2013. (FRANCETV INFO / LCP)