Paradis fiscaux : une liste noire impossible ?

Deux jours après les révélations des Paradise papers, l'Union européenne a annoncé vouloir prendre des sanctions via une liste noire des paradis fiscaux.

france 2

Leur climat est aussi doux que leur taux d'imposition. L'Union européenne compte-t-elle sanctionner les paradis fiscaux ? Deux jours après les révélations des Paradise Papers, la Commission européenne annonce son intention d'établir une liste noire des pays concernés avant la fin de l'année. La France demande des sanctions. Les menaces sont sévères, mais l'Union européenne ne parvient pas, depuis deux ans, à se mettre d'accord sur la liste des états concernés. Une douzaine de pays seraient dans le collimateur de la Commission, comme l'ile de Man, les iles Caimans, les iles Marshall ou les Bermudes, qui sont accusées de favoriser l'évasion fiscale de grands groupes.

L'Europe également concernée

Mais certains États européens favorisent également l'optimisation fiscale des entreprises comme le Luxembourg et les Pays-Bas. Théoriquement, ils pourraient aussi être sanctionnés, mais seuls des États hors Union pourront figurer sur la liste. La Commission promet de révéler le nom des États concernés d'ici le 5 décembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ICIJ a publié, dimanche 5 novembre, les premières révélations de sa nouvelle enquête, \"Paradise Papers\".
L'ICIJ a publié, dimanche 5 novembre, les premières révélations de sa nouvelle enquête, "Paradise Papers". (JEAN-FRAN?OIS FREY / MAXPPP)