La suppression de la première tranche de l'impôt sur le revenu votée par les députés

Mesure phare du projet de budget 2015 débattu à l'Assemblée, elle devrait permettre à 6 millions de foyers de voir leurs impôts baisser.

Les députés à l\'Assemblée nationale, le 14 octobre 2014.
Les députés à l'Assemblée nationale, le 14 octobre 2014. (YANN KORBI / CITIZENSIDE / AFP)

Les députés ont adopté, jeudi 16 octobre, la suppression de la première tranche de l'impôt sur le revenu, mesure fiscale phare du projet de budget 2015 débattu en première lecture à l'Assemblée. Annoncée en septembre par Manuel Valls, la réforme doit bénéficier à plus de 6 millions de foyers fiscaux pour un coût de 3,2 milliards d'euros.

C'est la tranche du barème de l'impôt sur le revenu au taux de 5,5% qui sera supprimée. Le seuil d'entrée de la tranche immédiatement supérieure, à 14%, baissera lui à 9 690 euros de revenu par part fiscale.

Jusqu'à 956 euros de réductions d'impôts

Un couple avec deux enfants pourra gagner jusqu'à 956 euros grâce à cette réforme, et 300 euros pour un célibataire. Si on y ajoute la réduction d'impôts pour 2014 votée cet été, ce sont neuf millions de foyers fiscaux qui sont concernés, soit un quart des foyers français, dont trois millions deviendraient non imposés ou éviteraient d'entrer dans l'impôt sur le revenu.

Cette suppression a été votée par toute la gauche, y compris par le Front de gauche, qui s'oppose pourtant au projet de budget dans son ensemble.