La baisse de la taxe d'habitation n'est pas toujours de 30%

La taxe d'habitation devait baisser d'un tiers pour 80% des contribuables. Mais les élus ont parfois augmenté le taux d'imposition. À l'arrivée, la baisse est moins importante. Pour les plus aisés même, l'impôt augmente.

Voir la vidéo
France 3

Engagement d'Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle, la taxe d'habitation va disparaître totalement en 2021, et par étape d'ici là. Première réduction cette année, -30% pour les foyers modestes et moyens. Exception à Mouy, dans l'Oise. Pour un couple de retraités, la baisse est de 17,8%. La commune a fait d'importants travaux, il faut aussi financer la politique sociale, les écoles et, dans le même temps, les dotations de l'État sont en baisse.

"Énormément de dotations en moins"

"On a énormément perdu en dotations de l'État. On voit nos subsides fondre comme neige au soleil", justifie la maire PS de Mouy, Anne-Claire Delafontaine. 5 680 communes sur les 35 000 que comptent la France auraient augmenté leur taux d'imposition, ce qui annule tout ou partie la baisse promise de la taxe d'habitation.

Le JT
Les autres sujets du JT
La réforme du prélèvement à la source consiste à prélever les impôts directement sur les salaires et les pensions. 
La réforme du prélèvement à la source consiste à prélever les impôts directement sur les salaires et les pensions.  (DAMIEN MEYER / AFP)