L'économie collaborative bientôt taxée ?

Un rapport remis à Manuel Valls ce lundi 8 février propose, parmi 19 mesures, que les sommes gagnées par les particuliers via internet soient transmises à l'administration fiscale.

France 3

Louer son appartement, sa voiture ou vendre des objets sur internet. Autant de revenus souvent non déclarés aux services fiscaux. Mais si les sommes ne sont pas toujours importantes, le manque à gagner est réel. En 2015, l'économie collaborative a généré 2,7 milliards d'euros. Ce lundi 8  février, un rapport préconise plus de transparence en demandant aux sites de déclarer eux-mêmes leurs utilisateurs aux impôts.

Un moyen de taxer les professionnels

Une démarche possible pour les plateformes, comme Airbnb, qui prélèvent une commission sur la transaction. Ce sera plus compliqué en revanche sur des sites gratuits comme leboncoin.fr, qui pratiquent uniquement la mise en relation entre clients. Autre objectif du rapport : faire le tri entre les vendeurs et les loueurs occasionnels et ceux qui en font une activité quasi professionnelle. L'an passé, une mesure similaire avait déjà été soumise au Parlement. Sans succès.

Le JT
Les autres sujets du JT