Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Baisse des impôts pour les ménages : le gouvernement calme le jeu et soigne son discours

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

"Si nous pouvons le faire nous le ferons", "le plus rapidement possible". Les ministres du Budget et de l'Economie et la porte-parole du gouvernement ont tempéré les annonces de l'Elysée.

Les ménages français verront-ils leurs impôts baisser dès 2015 ? Peut-être que oui. Peut-être que non. Mercredi 22 janvier, les ministres du Budget et de l'Economie, Bernard Cazeneuve et Pierre Moscovici, et la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem ont tenté de calmer le jeu après les annonces faites la veille à l'Elysée. Et pour ce faire, ils ont employé les mêmes formules à la sortie du Conseil des ministres.

"Si une baisse est possible rapidement, évidemment que nous le ferons", a déclaré Najat Vallaud-Belkacem devant la presse lors de son compte rendu du Conseil des ministres. "Nous avons pour objectif d'atteindre 0,3% de pression fiscale en moins en 2017 et nous voulons clairement y parvenir au plus vite", a-t-elle encore développé. "Si nous pouvons le faire nous le ferons" et "le plus rapidement possible" : Pierre  Moscovici et Bernard Cazeneuve ont employé des termes similaires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.