Taxe "poubelles" : un impôt bien opaque

La taxe pour les ordures ménagères est très variable, en fonction des villes : elle peut passer du simple au double pour les contribuables d'une même rue.

Voir la vidéo
France 2

Nous les jetons sans même y penser. Ces sacs remplis de nos déchets nous coûtent pourtant très cher, car pour venir les chercher devant nos immeubles ou nos maisons, les collectivités perçoivent une taxe de plus en plus décriée. Opaque, voire injuste selon certains : comment fonctionne cette taxe et quel est le coût réel de notre poubelle ? Depuis qu'il s'est penché sur la question, Dominique ne décolère pas : alors que quelques mètres seulement séparent sa maison de celle de son voisin, l'écart entre leurs taxes d'enlèvement des ordures est colossal. "Je paye 380 (euros) pour cette maison et mon voisin paye 201 (euros)", assure-t-il.

Aucun Français ne paye la même taxe

Un écart de 180 euros par an, car la taxe n'est pas basée sur les déchets, mais sur la valeur du logement. La maison de Dominique fait 20m² de plus et il a deux salles de bain. Son voisin, une seule. Un toit en pente contre un toit plat : c'est ce qui fait doubler sa taxe. Un coût différent selon la maison, mais aussi selon son emplacement, car le deuxième élément pour calculer la taxe c'est un taux, librement fixé par les communes. Il n'est donc pas le même d'un village à l'autre. Résultat : aucun Français ne paye la même taxe, et les disparités sont énormes : de 73 euros en moyenne dans l'Oise, à 176 euros dans le Var.

Le JT
Les autres sujets du JT
(OLIVIER ARANDEL / MAXPPP)