Taxe foncière : le gouvernement veut éteindre l'incendie

Dans certaines communes, la taxe sur le foncier non bâti a explosé. La mesure qui doit servir pour libérer des terrains constructibles fait polémique.

FRANCE 2

Après l'abandon de l'augmentation des impôts pour les retraités, le gouvernement pourrait revenir sur une majoration d'impôts. Il y a quelques semaines, 1 700 propriétaires de terrains non bâtis ont vu leur taxe foncière exploser. C'est le cas de Michèle Adam qui possède 1 300 mètres carrés de terrain. "Alors qu'en 2014, la taxe était de 33 euros, elle est passée en 2015 à 6 393 euros donc une hausse phénoménale", explique la propriétaire qui voit sa taxe augmenter de 19 000%. 

Des améliorations

Cette hausse faramineuse très critiquée pourrait être atténuée dès l'année prochaine. Le gouvernement est en effet en train de revoir la mesure pour répondre au ras-le-bol fiscal. Selon le ministère du Budget, la surtaxe de cinq euros par mètre carré pourrait être baissée. La surtaxe de 10 euros par mètre carré prévue pour 2017 devrait disparaître. Enfin le gouvernement pourrait aussi instaurer un abattement de 200 mètres carrés par terrain. Des modifications qui ne feront qu'atténuer l'augmentation, car l'objectif du gouvernement reste de surtaxer les terrains non bâtis et constructibles dans les zones qui manquent de logement pour favoriser la construction.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avis de taxe foncière.
Un avis de taxe foncière. (PASCAL BOUCLIER / PHOTONONSTOP / AFP)