Taxe d'habitation : les collectivités au régime

En 2020, 80% des ménages ne paieront plus la taxe d'habitation. La suppression de cet impôt privera les maires ruraux d'une recette importante. Emmanuel Macron a promis aux maires que les collectivités auront plus d'autonomie financière et fiscale et promet une compensation, mais beaucoup s'inquiètent.

FRANCE 3

Beaucoup de maires s'inquiètent de la fin de la taxe d'habitation à venir, un impôt qui était une source de recette pour les collectivités. La commune de Silly-Tillard (Oise) ne fait pas exception. L'école primaire s'est agrandie pour accueillir l'école maternelle qui était logée dans la mairie. Les travaux et équipements ont coûté 500 000 euros, et malgré 60% de subventions il est impossible de les réaliser sans la taxe d'habitation.

"Une variable très importante dans la gestion d'une commune"

"C'est une variable très importante dans la gestion d'une commune. Si nous sommes compensés intégralement comme le chef de l'État l'a dit, nous n'avons plus aucune variable puisque je ne pourrai plus jamais augmenter ou diminuer cette taxe d'habitation. Personne ne sait exactement où on va", commente Jean Vertadier, maire de Silly-Tillard. Aujourd'hui, 177 foyers paient la taxe d'habitation dans la commune. En 2020, ils ne seront plus que 50 à s'en acquitter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron a promis de supprimer progressivement la taxe d\'habitation, entre 2018 et 2020. Image d\'illustration d\'un avis d\'imposition de 2014.
Emmanuel Macron a promis de supprimer progressivement la taxe d'habitation, entre 2018 et 2020. Image d'illustration d'un avis d'imposition de 2014. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)