Taxe d'habitation : l'impôt que les habitants de l'île de Sein ne connaissent pas

La taxe d'habitation aura disparu en France dans trois ans pour 80% des ménages. Mais il existe un territoire en France où elle n'a jamais existé : l'île de Sein (Finistère). Depuis Louis XIV, ses habitants ne paient aucun impôt local pour compenser les surcoûts de la vie au grand large.

FRANCE 3

À quelques kilomètres des côtes bretonnes, l'île de Sein (Finistère) est une sorte de petit paradis fiscal. Le privilège date de Louis XIV. Ici, pas d'impôts locaux donc pas de taxe d'habitation, mais il faut tout faire venir du continent par transport payant. Alors pour les habitants, l'exonération est un juste retour des choses.

Les habitants subiront eux aussi la hausse de la CSG

Pour sa maison de 400 m², Didier-Marie Le Bihan ne paie qu'une taxe sur les poubelles de 360 euros par an. Mais il n'y voit pas que des avantages : l'île ne compte qu'une centaine d'habitants l'hiver et des dizaines de maisons sont laissées vides toute l'année. Puisqu'ils n'ont rien à payer, certains propriétaires ne prennent même pas la peine de les entretenir ou de les louer. Pas de taxe d'habitation, c'est moins de budget pour la commune. Alors pour chaque projet comme la rénovation du centre nautique, il faut trouver de l'aide de la région ou du département. Le maire dénonce aussi une injustice : lorsque la taxe d'habitation sera supprimée à 80% sur le continent, l'île de Sein ne recevra évidemment aucune compensation. En revanche, les habitants subiront comme tout le monde la hausse de la CSG.

Le JT
Les autres sujets du JT
ile de sein 
ile de sein  (FRANCE 2)