Taxe d'habitation : joie des habitants, inquiétudes des élus locaux

Dans la ville Clamart (Hauts-de-Seine) les habitants se réjouissent de la réforme de la taxe d'habitation. Ce n'est pas le cas du maire.

FRANCE 3

Dans la banlieue sud de Paris, Clamart, ici 22 000 foyers payent la taxe d'habitation. Vincent Lorrain fait partie de ces habitants pour qui chaque novembre l'addition est élevée. Pour un studio de 30m2 il paye 600 euros de taxe d'habitation soit "presque l'équivalent d'un mois de loyer" explique ce jardinier. L'an prochain il pourrait faire partie des Français exonérés de taxe d'habitation

L'inquiétude des élus locaux

La taxe d'habitation représente 14.5 millions d'euros de recette pour la commune, soit 25% du budget total. Cela représente 38% des dépenses en personnel de la mairie ou encore la construction et la rénovation d'écoles cette année. "Si demain nous perdons la taxe d'habitation ce sont des travaux que ne serons plus en mesure de réaliser" explique le maire de Clamart. Un manque à gagner qui serait pourtant compensé par une dotation de l'État assure le gouvernement. Le maire n'y croit pas.

Le JT
Les autres sujets du JT
De moins en moins de Français pensent que leur situation financière s\'est améliorée par rapport à celle de leurs parents.
De moins en moins de Français pensent que leur situation financière s'est améliorée par rapport à celle de leurs parents. (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)