VIDEO. Selon Gérald Darmanin, les réformes du gouvernement équivaudront à un "13e mois" pour les Français

Le ministre de l'Action et des Comptes publics, invité sur BFMTV, est revenu sur les principales mesures prises par le gouvernement.

Voir la vidéo

Un treizième mois. C’est ce qu’a promis aux Français le ministre de l’Action et des Comptes publics, sur le plateau de BFMTV. Gérald Darmanin est revenu sur les mesures économiques et fiscales du gouvernement, en pleine réforme du Code du travail.

"Nous allons supprimer un tiers de la taxe d’habitation", a rappelé le ministre, avant de détailler. "Quelqu’un qui paye 600 euros de taxe cette année payera 420 euros l’année prochaine, puis 200 euros, puis 0 euro." Mercredi 13 septembre, Gérald Darmanin a annoncé que 80% des ménages n'auraient plus à s'acquitter de la taxe d'habitation d'ici trois ans.

"Les suppressions de cotisations équivaudront à 250 euros en année pleine pour un smic. Si je peux résumer, nous allons donner un 13e mois aux Français par les mesures économiques que nous prenons", a-t-il affirmé.

Les contrats aidés, des "contrats précaires"

Gérald Darmanin est revenu sur la baisse des contrats aidés, annoncée fin août. "Il faut dire la vérité. Ce sont des contrats précaires subventionnés, où les gens gagnent en moyenne 600 euros, font 20 heures par semaine." Ces emplois aidés vont passer de 459 000 à 310 000 en 2017, touchant directement les associations et les collectivités.

"Nous espérons baisser la dette d’ici la fin du quinquennat", a enfin précisé le ministre, tablant sur une "hypothèse modérée" de croissance, à 1,7%.

Gérald Darmanin, le 14 septembre 2017. 
Gérald Darmanin, le 14 septembre 2017.  (JULIEN MATTIA / NURPHOTO / AFP)