Revenus : vers une réduction des inégalités ?

Sur le plateau du 20 Heures, mardi 22 septembre, Jean-Paul Chapel explicite les chiffres publiés par l'Insee sur la baisse du revenu des ménages les plus aisés.

FRANCE 2

Selon la photographie de la France établie par l'Insee, les inégalités entre riches et pauvres se réduisent. Les 10% les plus riches ont plus de 3 100 euros par mois. Il s'agit là du revenu disponible : salaire plus revenus du patrimoine, des revenus nets, une fois les impôts prélevés. "Leur niveau de vie a diminué de 1,8% en 2013. Mais si on regarde depuis les années 1990, les riches se sont enrichis plus vite que les autres, et même pendant les années de crise, jusqu'en 2011 (plus de 3 208 euros par mois). Depuis 2011, ça baisse. Un renversement de tendance qui a commencé à la fin du précédent quinquennat", note Jean-Paul Chapel sur le plateau de France 2.

Hausse des impôts, baisse de rentabilité du patrimoine

Les hausses d'impôts sont à l'origine de ce tassement. Elles avaient commencé en 2012, elles se sont amplifiées en 2013, avec une tranche supplémentaire d'accès à 45%. Plus d'impôts en général, et plus d'impôts sur les dividendes en particulier. Les revenus des plus riches ont aussi diminué parce que la rentabilité du patrimoine a diminué à cause de la baisse des taux d'intérêts.

Le JT
Les autres sujets du JT