Quand Bercy veut rendre l'impôt "convivial"

Le secrétaire d'Etat au Budget Christian Eckert a défendu les charmes de l'impôt sur le revenu lors du lancement de la campagne 2015 de déclaration d'impôts.

Michel Sapin (g) et Christian Eckert, le 14 avril 2015 à Bercy lors du lancement de la campagne 2015 de déclaration d\'impôts.
Michel Sapin (g) et Christian Eckert, le 14 avril 2015 à Bercy lors du lancement de la campagne 2015 de déclaration d'impôts. (MARTIN BUREAU / AFP)

Des badges aux couleurs vives, une calligraphie d'écolier sur fond de blancs nuages stylisés : Bercy a défendu, mardi 14 avril, les charmes de l'impôt sur le revenu... qualifié pour l'occasion de "convivial".

"La campagne de cette année sera encore plus pédagogique qu'à l'accoutumée - elle se veut populaire et accessible - et, disons-le, plus conviviale". C'est ainsi que le secrétaire d'Etat au Budget Christian Eckert a conclu son propos lors de la conférence de presse sur le lancement de la campagne 2015 de déclaration d'impôts à Bercy.

Chaque journaliste avait pu quelques instants plus tôt se munir de badges colorés aux graphismes ludiques invitant à "déclarer" ou à "calculer" ses impôts sur le site du fisc. Un site où l'on retrouve les mêmes codes couleur, avec des noms de rubriques imitant une écriture d'écolier. Mais cette touche ludique disparaît rapidement au bout de quelques clics pour laisser place aux documents fiscaux, beaucoup moins sympathiques ceux-là.