Prélèvement à la source : quels taux ont choisi les contribuables ?

À partir de l'année prochaine, les impôts sur le revenu seront prélevés directement à la source. Le gouvernement a laissé le soin aux contribuables de choisir entre différents taux de prélèvement. Présent sur le plateau de France 2, le journaliste Jean-Claude Chapel décrypte le choix fait par les Français. 

FRANCE 2

Ils pouvaient choisir entre différents taux pour le prélèvement de l'impôt sur le revenu à la source, qui s'appliquera dès l'année prochaine. "L'immense majorité des contribuables (91,1%) a choisi le taux personnalisé, c'est-à-dire un taux unique pour les deux conjoints", indique le journaliste de France 2 Jean-Claude Chapel, présent en plateau. "7,6% des contribuables ont choisi le taux individualisé. Le conjoint qui gagne le moins a un taux plus faible, celui qui gagne plus a un taux plus élevé. C'est une solution lorsqu'il y a un gros écart de revenu au sein du couple", poursuit le journaliste

Taux neutre : l'atout de la confidentialité

"Le taux neutre, qui ne donne aucune indication à votre employeur sur votre situation fiscale car on est taxé sur notre salaire comme un célibataire sans enfant a été choisi par 1,3% des contribuables", explique Jean-Claude Chapel. S'il assure la confidentialité, ce taux peut s'avérer compliqué à gérer. Chaque mois, le contribuable devra bien déclarer ses compléments de revenu au fisc sous peine de pénalité. En cas de déclaration trop importante, il ne sera remboursé par le fisc que l'année suivante. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le prélèvement à la source entrera en vigueur le 1er janvier 2019 pour les contribuables français.
Le prélèvement à la source entrera en vigueur le 1er janvier 2019 pour les contribuables français. (ALLILI MOURAD / SIPA)