Cet article date de plus de deux ans.

Vidéo Jeunes actifs, retraités, héritiers... Les gagnants et les perdants du prélèvement à la source

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Prélèvement à la source  : les gagnants et perdants de la réforme
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

En principe, le prélèvement de l'impôt à la source, qui entrera en vigueur le 1er janvier prochain, ne doit rien changer sur le montant de votre impôt. Pourtant, il y aura bien des gagnants et des perdants en cette année zéro. Les précisions de France 2.

Au moment du prélèvement de l'impôt à la source, qui seront les perdants et les gagnants ? Les grands gagnants seront les futurs retraités, ceux qui arrêteront de travailler à la fin de l'année. C'est le cas de Denis Schmidt, médecin de 66 ans. Il sera à la retraite dans quelques jours. Avant la réforme, il aurait payé des impôts basés sur les revenus de sa dernière année de travail. Avec le prélèvement à la source, ils seront calculés sur la base de sa pension de retraite, forcément moins élevée. À la clé, une nette économie, un différentiel de 6 000 euros.

Coup dur pour les nouveaux actifs

Au contraire, les jeunes qui rentrent dans la vie active seront perdants. Jusqu'à présent, ils ne payaient pas d'impôt lors de leur première année de travail. Avec le prélèvement à la source, les revenus seront tout de suite imposés. Un coup dur pour Clément Dufour, qui va commencer son premier emploi lundi prochain. La situation est beaucoup plus favorable pour les héritiers, car désormais, avec le prélèvement à la source, les impôts auront déjà été réglés avant le décès. Gagnants ou perdants, les contribuables français vont devoir s'adapter.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Prélèvement à la source

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.