Cet article date de plus de deux ans.

Prélèvement à la source : Jean-Yves Le Drian serait "très prudent" s'il devait mettre en place la réforme

"Je comprends que le président de la République veuille qu'il y ait des tests", poursuit le ministre des Affaires étrangères.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, invité de France Inter-franceinfo-Le Monde dimanche 2 septembre. (RADIO FRANCE)

"Je serais très prudent" sur la mise en place du prélèvement de l'impôt à la source, affirme le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, dimanche 2 septembre sur France Inter-franceinfo-Le Monde.

Alors que Le Parisien révèle des bugs très importants décelés en phase de tests sur le dispositif de prélèvement, Jean-Yves le Drian rappelle qu'il a connu auparavant une situation similaire : "Comme ministre de la Défense, j'ai vécu un truc épouvantable. On m'avait dit que le dispositif, le logiciel [Louvois, actif depuis 2011 et jusqu'en 2021] qui avait été inventé pour payer la solde des militaires était parfait. Cela a été une catastrophe. Pourquoi ? Parce qu'il n'avait pas été testé. Donc je comprends que le président de la République veuille qu'il y ait des tests".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Prélèvement à la source

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.