Prélèvement à la source : derniers ajustements

Après l'annonce du maintien de la réforme du prélèvement à la source, quelques changements de denière minute sont à prévoir.

Voir la vidéo

C'est la fin du suspense pour le prélèvement à la source. Le gouvernement maintient sa réforme et annonce des aménagements pour les réductions et crédits d'impôts, pour la garde d'enfants ou le ménage, pour les dons aux associations et pour les cotisations aux syndicats. Au total, 5 millions de contribuables sont concernés. Pour leur éviter une baisse de pouvoir d'achat avec le prélèvement à la source, Bercy prévoyait pour janvier 2019, une avance de crédit d'impôt de 30%, jugée finalement trop faible. Résultat, les contribuables toucheront 60% en début d'année.

5 milliards d'euros d'avance

Des avances qui représentent 5 milliards d'euros. Le solde, 40%, sera versé en septembre 2019. Autre dossier sensible : quel prélèvement à la source pour les employés à domicile ? Pour faciliter les démarches, le gouvernement avait prévu un nouveau site internet mais il n'est pas prêt. Les employés à domicile devront donc verser un acompte pour leurs impôts, en septembre 2019. Problème : en cas de trop-perçu ou de versement insuffisant, il faudra attendre septembre 2020 pour une régularisation. Un système transitoire pour les 40 000 employés imposables. En 2020, ils seront prélevés à la source, comme les autres salariés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le prélèvement des impôts à la source sera bien instauré à partir du 1er janvier 2019.
Le prélèvement des impôts à la source sera bien instauré à partir du 1er janvier 2019. (THIERRY LINDAUER / MAXPPP)