Les trois quarts des Français jugent la rentrée politique d'Emmanuel Macron mauvaise

Un sentiment qui n'est pas partagé par les sympathisants de la République en marche, selon l'enquête Odoxa-Dentsu Consulting* pour franceinfo et "Le Figaro", publiée jeudi.

Le président de la République Emmanuel Macron, le 30 août 2018, lors d\'une visite officielle en Finlande.
Le président de la République Emmanuel Macron, le 30 août 2018, lors d'une visite officielle en Finlande. (LUDOVIC MARIN / AFP)

La rentrée n'a pas été bonne pour tous. Après un été marqué par l'affaire Benalla, la démission de Nicolas Hulot et les hésitations sur le maintien de la réforme du prélèvement à la source, 74% des Français jugent la rentrée d'Emmanuel Macron mauvaise, selon le sondage Odoxa-Dentsu Consulting* pour franceinfo et Le Figaro, publié jeudi 6 septembre.

Sondage Odoxa-Dentsu Consulting / franceinfo du 6 septembre 2018
Sondage Odoxa-Dentsu Consulting / franceinfo du 6 septembre 2018 (RADIO FRANCE / STEPHANIE BERLU)

Selon l'enquête, ils sont un tiers des sondés à la juger très mauvaise. Cette opinion est largement partagée parmi les opposants au chef de l'État. Les plus sévères sont les sympathisants de la France insoumise (88%) et du Rassemblement national (86%). Ce sentiment est aussi largement partagé au Parti socialiste (76%) et chez Les Républicains (71%). Sans surprise, les plus bienveillants sont les sondés se disant proches de La République en marche. Sept sur dix (68%) estiment que le président a fait une bonne rentrée.

De Rugy recalé, Maracineanu plébiscité

La semaine dernière, la démission de Nicolas Hulot était jugée comme étant une mauvaise nouvelle pour le gouvernement par 56% des Français. L'arrivée de François de Rugy à la tête du ministère de la Transition écologique et solidaire est considérée tout autant défavorablement par les sondés (59%).

La désapprobation de cette nomination se retrouve également dans les partis d'opposition. Elle est la plus forte chez les sympathisants de La France insoumise (81%). À l'inverse, sept sympathisants LREM sur dix approuvent l'arrivée du désormais ex-président de l'Assemblée nationale au ministère de la Transition écologique et solidaire.

Sondage Odoxa-Dentsu Consulting / franceinfo du 6 septembre 2018
Sondage Odoxa-Dentsu Consulting / franceinfo du 6 septembre 2018 (RADIO FRANCE / STEPHANIE BERLU)

Si François de Rugy laissent les Français très sceptiques, en revanche, l'arrivée de Roxana Maracineanu au ministère des Sports est bien perçue par six sondés sur dix. Une nomination qui est accueillie favorablement cette nomination à gauche comme à droite. Seuls les sympathisant RN estiment, à 54%, que la nomination de la championne du monde de natation est une mauvaise décision.

Selon l'analyse des réseaux sociaux faite par Dentsu-Consulting, si le parcours de Roxana Maracineanu lui confère une certaine crédibilité, peu d’internautes voient en elle une personnalité qui tiendra tête au président, le cas échéant.

Maintien du prélèvement à la source approuvé

Annoncée mardi par le Premier ministre Edouard Philippe, le maintien du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu est approuvé par six Français sur dix. Alors que les sympathisants socialistes (60%), Républicains (60%) et LREM (87%) jugent positivement cette décision, plus de la moitié des proches du RN (55%) et de LFI (54%) désapprouve le maintien de la réforme.

Selon les auteurs de l'enquête, les Français approuvent, sur le fond, la décision du Premier ministre puisqu’ils n’ont cessé de la soutenir car, à leurs yeux, elle leur simplifiera la vie et leur permettra d’avoir une meilleure idée de leur réel pouvoir d’achat (Baromètre Odoxa de l’économie pour Aviva, Challenges et BFM Business du mardi 4 septembre 2018).

*Cette enquête Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et "Le Figaro" a été réalisée par internet les 5 et 6 septembre 2018, sur un échantillon de 1004 Français représentatif de la population française âgée de 18 et plus.