Le plan de Macron pour augmenter le pouvoir d'achat

En 2018, les cotisations chômage et maladie sur les salaires devraient disparaître. En échange, la CSG augmentera pour tous. L'idée est de redonner du pouvoir d'achat en garantissant les budgets sociaux.

France 3

La CSG est un impôt qui va faire parler de lui. Emmanuel Macron veut donner davantage de pouvoir d'achat aux actifs. Son idée : enlever 22 milliards d'euros de cotisations sociales aux salariés. Dépense intégralement compensée par une hausse de la CSG. Principaux gagnants : les salariés du privé. Pour un employé payé au SMIC, ce sera 250 euros par an. Avec 5 000 euros nets par mois, ce sera 1 200 euros gagnés chaque année.

Les petites retraites épargnées

Les retraités avec une pension supérieure à 1 200 euros par mois vont y perdre. Ils paieront plus de CSG, mais ne verront pas les cotisations diminuer puisqu'ils n'en paient pas. Il reste une interrogation. Quel impact pour les fonctionnaires et les indépendants ? Le gouvernement a promis de compenser leur perte de pouvoir d'achat, mais aucune mesure concrète n'a encore été annoncée.

Le JT
Les autres sujets du JT
La fusion de l\'impôt sur le revenu et de la CSG avait été évoquée par François Hollande pendant la campagne présidentielle.
La fusion de l'impôt sur le revenu et de la CSG avait été évoquée par François Hollande pendant la campagne présidentielle. (MAXPPP)