Cet article date de plus de cinq ans.

Impôts locaux : le geste du gouvernement aux retraités modestes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Impôts locaux : le geste du gouvernement aux retraités modestes
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Bercy annonce que 250 000 retraités aux revenus modestes n'auront finalement pas à payer d'impôts locaux. Retour sur ce rétropédalage dû à un dysfonctionnement.

L'annonce a fait grand bruit hier, dimanche 1er novembre 2015. Le gouvernement a annoncé que 250 000 retraités aux revenus modestes n'auront pas à payer d'impôts locaux et ceux qui se sont déjà acquittés des taxes seront remboursés.

Cette mesure d'urgence est prise pour réparer une injustice liée à un dysfonctionnement. En 2008, le gouvernement Fillon décidait de supprimer petit à petit la demi-part des veufs et veuves. Cet avantage fiscal a totalement disparu en 2014. Conséquence : des retraités qui ne payaient pas d'impôts locaux ont basculé dans la catégorie des contribuables.

Ceux qui sont épargnés

Le gouvernement actuel connaissait le problème, mais a oublié de s'en occuper. Bercy a donc tranché dans l'urgence : les retraités qui n'avaient jamais eu à payer la taxe d'habitation ou la taxe foncière sont épargnés. En revanche, pour ceux qui payaient déjà et qui ont vu leurs impôts flamber, rien n'est prévu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.