Impôts locaux : 250 000 retraités vont être remboursés

Depuis 48 heures la polémique enflait, des retraités non imposables devaient s'acquitter de leurs impôts locaux. La cause ? Une loi votée en 2008.

FRANCE 3
Pour 900 000 retraités le coup de massue est arrivé par la Poste. Des retraités non imposables devaient s'acquitter de leurs impôts locaux. "C'est inadmissible pour les gens qui ont 1 000 euros de retraite de payer 936 euros de taxe foncière parce qu'on est propriétaire d'un appartement", s'insurge une femme au micro de France 3.
 
Ces taxes foncières et d'habitation réclamés à des retraités qui jusqu'ici n'y étaient pas soumis, c'est l'effet d'une loi votée sous la présidence de Nicolas Sarkozy. La suppression progressive sur une période allant jusqu'en 2014 de la demi-part accordée aux veufs et aux parents isolés.

L'opposition agacée

Alerté par des parlementaires socialistes, Manuel Valls promet de rectifier le tir dans un tweet. "Fiscalité locale des retraités, nous maintiendrons l'exonération pour 2015 et 2016!", a déclaré le Premier ministre.
 
Un détricotage à la hâte qui agace dans l'opposition. "Donc si je comprends bien, ils s'en aperçoivent maintenant et l'énorme boulette que nous aurions faite, ce qui est probablement le cas en 2008, ils ne peuvent l'a réparer que maintenant. Ça fait juste trois ans et demi qu'ils sont au pouvoir . Peut-être qu'ils pourraient arrêter d'utiliser l'argument, c'est la faute à Nicolas Sarkozy, c'est la faute à François Fillon", a commenté Benoist Apparu, député les Républicains de la Marne. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Cochon tirelire avec une chaîne autour du pied.
Cochon tirelire avec une chaîne autour du pied. (STEVEN PUETZER / PHOTOGRAPHER'S CHOICE)