Impôts : les démarches à suivre en cas de couac

Justine Weyl vous explique les démarches à suivre en cas d'erreur sur votre avis d'imposition. 

FRANCE 2

En cas d'erreur sur votre avis d'imposition, "comparez le montant qui figure sur votre avis d'imposition et celui qui vous avait été donné à l'issue de la déclaration, c'est le premier réflexe à avoir, préconise Justine Weyl sur le plateau de France 2. S'ils ne sont pas identiques, regardez toutes les données mentionnées sur l'avis : est-ce qu'il manque quelque chose, est-ce qu'il y a une ligne en trop ? Une fois que vous avez identifié l'erreur, il faut en informer le fisc", recommande la journaliste.

Rectifications possibles jusqu'au 18 décembre

Comment contacter le fisc ? Plusieurs options : soit par internet via le site impots.gouv.fr, totalement sécurisé. Autre option, par courrier, à l'adresse indiquée sur votre avis, ou en vous rendant tout simplement dans votre centre des impôts. "Je vous déconseille le téléphone, précise Justine Weyl. J'ai tenté l'expérience ce matin, la communication est facturée six centimes la minute, plus le coût de l'appel. Et de toute façon, on tombe sur une messagerie, qui ne fait que nous renvoyer vers le site internet." Dans le cas d'une erreur qui nous est imputable, peut-on encore modifier sa déclaration ? "Tout à fait, assure la journaliste, vous pouvez encore la rectifier, c'est possible par internet ou par courrier. Vous pouvez le faire de fin juillet jusqu'au 18 décembre 2018."

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avis d\'imposition, en septembre 2012.
Un avis d'imposition, en septembre 2012. (JOEL SAGET / AFP)